Retour du Grand Veymont

12-13 septembre 2020

                                                  Nous étions 8 pour ce weekend dans le Vercors. Début de journée difficile ce samedi .  Il est  déjà tard, 10 h, nous sommes au parking de la Coche, point de départ de la rando et nous attendons la seconde voiture. Nous les avons croisés il y a peu de temps, ils ne devraient donc pas tarder. A chaque bruit de moteur, fausse joie. Ils n'arriveront qu'une demi heure plus tard, ayant même pensé à renoncer car aucun panneau sur cette route forestière n'indique le parking d'où nous partons.    Nous voilà enfin réunis et en route pour le Grand Veymont ! Nous avons inversé les 2 journées. Nous ferons la Sambue et la grotte de la Cheminée demain. 

 

                                          Le parcours commence par une traversée de l'alpage puis le sentier devient  rapidement caillouteux, et se  redresse jusqu'au Pas de la Ville  (1825 m). Les randonneurs partis de Gresse en Vercors (Isère) nous rejoignent à ce col, alors que nous sommes partis du Rousset  dans la Drôme. 

                         J'ai choisi l'itinéraire le  plus cool pour atteindre le sommet, mais c'est aussi le plus long. D'ailleurs les topos  le donnent pour "randonneurs "entraînés" et le classent "difficile". Nous pic-niquons au Pas  de la Ville, sans traîner (il ne fait pas chaud), et ensuite, dernier effort pour arriver sur la crête. Quelques passages aériens puis nous longeons la crête sur toute sa longueur. Le sommet se trouve au milieu à  2341 m. Des caprinés (que je ne sais identifier) restent indifférents à notre présence.

 

                            La traversée de la crête se termine au   Pas des Chattons    (1827 m) par lequel nous descendons pour  rejoindre la Grande Cabane (1563 m). Le retour par l'alpage  est un régal, mais...que c'était long, diraient certains ! En effet 22 km et un dénivelé de 976 m+, c'est une belle performance !

chèvre
press to zoom
descente par le Pas des Chattons
press to zoom
conciliabule debut rando
press to zoom
au pas de la Ville
press to zoom
arrivee au pas de la Ville
press to zoom
bergerie de la jasse de la Chau
press to zoom
sommet du Veymont
press to zoom
salut Joelle
press to zoom
paysage Vercors
press to zoom
1/2

                                                  Nous arrivons au hameau des Liottards vers 18h, chez Jean Louis. Nous avons 3 chambres pour 8, un palais si on compare avec notre hébergement à Névache !  Nous nous offrons une petite Clairette bien méritée , puis repas : salade et friand, ravioles, fromage et déception, fromage blanc en dessert.

 

                                                    Le lendemain dimanche, petit arrêt à la boulangerie  de Saint Agnan pour  acheter un  Saint Genix  puis acheminement voiture d'une trentaine de kilomètres pour parvenir aux portes d'Herbouilly, parking de l'espace nordique. Deux destinations aujourd'hui : la Sambue, un sommet  modeste (1575 m) qui offre de belles vues sur les monts d'Ardèche et du Vercors mais surtout la grotte de la Cheminée et le magnifique Pas de St Martin.

 

                           A la descente de la Sambue, nous traversons la plaine d'Herbouilly, terrain de jeu idéal pour les fondeurs. Un passage en forêt puis un cairn et un balisage discret nous amènent à l'entrée de la grotte d'Herbouilly ou grotte de la Cheminée. Cette grotte a été explorée la première fois en 1893. Elle descend à -90m et c'est long 90 m dans cet immense éboulis glissant !  Nous y allons très très prudemment...Au fond de la grotte, nous ne verrons pas le petit lac temporaire alimenté par les pluies et la neige, ce n'est pas la saison. Par contre nous remarquons de nombreuses stalagmites, des stalactites. la remontée est beaucoup plus facile que la descente. je regrette que nous n'ayons pas pris le temps d'aller voir le sciallet circulaire qui perce le plafond de la grotte.

                           

 

 

 

 

 

 

 

 

           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

             

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

                                                 Nous parvenons ensuite à une aire de vol libre qui offre un large panorama sur la vallée.

La vierge du Vercors se détache de la paroi rocheuse. Nous abordons le Pas de Saint Martin, magnifique sentier en corniche, aérien. Personne n'a le vertige, il faut cependant serrer le rocher de près. Le pas franchi, nous faisons la pause pour déguster la brioche achetée le matin. Descente et remontée successives et nous arrivons à notre lieu de départ. Le verre de l'amitié et retour à la maison.

                               

 

 

 

 

 

 

   

 

 

                                      Un super weekend ! J'ai particulièrement apprécié que nous ayons gagné le challenge de la longue boucle du Grand Veymont (j'avais un plan B en cas de manque de forme ou de temps).  J'ai bien aimé la difficulté de la descente dans la grotte et le Pas de Saint Martin m'a enchantée.

entrée grotte
gouter
Pas de St Martin
scialet
retour pas St Martin
St genix-
picnic devt grotte
groupe sans Francine
vierge du Vercors.jpg
vercors-pas-saint-martin-cabane.jpg

infos d'avant le départ

weekend  12-13 septembre 2020 

 "le Grand Veymont"

 le roi du Vercors, 2341 m

Nous partons pour 2 jours de rando dans le Vercors. Nous passerons successivement de l’Isère à la Drôme, le massif chevauchant les 2 départements.

samedi  départ d'Herbouilly en Isère, 2 objectifs en vue :

-"la Sambue" 1549 m +461 m/-464 m, 12 km/5h

Un petit sommet pour se mettre en jambes, la rando ne comporte aucune difficulté technique si ce n'est des passages en crêtes non dangereux pouvant    gêner   les    personnes   sujettes   au   vertige   et  quelques   pentes   assez   raides...

mais nous serons sous la protection de la Vierge du Vercors .

Belles vues sur la Grande et la Petite Moucherolle depuis le sommet de la Sambue.

-"la grotte de la cheminée" 

que nous découvrirons en fin de parcours : cette jolie cavité mérite le détour pour ses concrétions multiples, son petit lac niché au fond de la grotte ainsi que pour son entrée : scialet formant une belle arche.

L'exploration de la grotte ne présente pas de difficulté particulière. Il faudra par contre être prudent dans l'immense éboulis très glissant qui conduit au lac.

Eclairage indispensable : emporter la frontale !

nuitée  après la rando, nous reprenons la voiture pour rejoindre notre hébergement à Saint Agnan en Vercors (35 km /40 min)  au

gîte des Liottards (rustique mais bonne cuisine parait-il...)

dimanche  départ de Rousset en Vercors pour l'ascension du 

 "Grand Veymont" 2341 m +943 m/-942 m

Cette boucle  sportive de 20 km / 8 heures, suit l'itinéraire le moins "ardu" pour atteindre le sommet, d'où un départ matinal en raison de la longueur de la rando.

Point culminant du massif du Vercors , le Grand-Veymont offre un point de vue magnifique à 360° ! Il domine notamment le village de Gresse en Vercors, le Mont-Aiguille et le Balcon Est du Vercors.

  Attention ! Le sentier devient aérien et rocailleux sur les           crêtes, inadapté aux personnes sujettes au  vertige.                 

chaussures de montagne obligatoires, bâtons fortement conseillés   

Infos pratiques

hébergement : en gîte d'étape : emporter sac à viande, serviette toilette etc....

nombre de participants : 12

coût du weekend : 42€ hors boisson (repas soir, nuitée et petit déjeuner)

acheminement : en covoiturage depuis StE Copernic

inscription  : par envoi du chèque à l'ordre de "chemins d'aventure" 49 rue Montesquieu Saint Etienne