Derniers articles

Raquettes en Pyrénées catalanes

Nous sommes partis le samedi 28 décembre pour une semaine dans les Pyrénées orientales. Quelle idée ! C’est loin les Pyrénées ! Pas du tout, 556 km d'accord mais dont une très longue distance sur autoroute non payante. Nous n'avons payé que le passage sur le viaduc de Millau. Conduite facile. Nous avons même fait un petit détour pour voir la mer à Port Leucate, ensuite Narbonne, Perpignan. A partir de Prades, la capitale du grenat, la route devient plus capricieuse pour atteindre la station où nous allons séjourner, les Angles, région du Capcir.

Arrivée au village vacances en milieu d'après midi.

Je suis étonnée par tant de montagnes : il y a des sommets de partout où que le regard se pose ! Et durant toute la semaine, ce sera Grand Beau !

La structure qui nous héberge est le chalet Ma Néou, sélectionné par Cap France. Ce qui me l'a fait choisir, c'est le coût très abordable de la semaine, 434€, bien moins cher que les stations des Alpes.

Nous avons une chambre de 4 lits, dont deux superposés, salle de bains et toilettes.

Je pars visiter la station, les pistes de ski sont bien enneigées, on peut arriver au village skis aux pieds. Les skieurs ont le choix entre fil de neige, tire fesse, télésiège et télécabine.

le vieux village

Premier repas le soir au restaurant du chalet, c'est buffet pour tous les plats, entrées, plats chaud, fromage et desserts.

Le lendemain dimanche même formule pour le petit déjeuner, tout à volonté.

En matinée nous partons visiter Font Romeu qui se trouve à 20 km. Font Romeu comme les Angles est une station tout en longueur.

L'après midi, nous chaussons les raquettes pour une rando au lac d'Aude. C'est le lac où le fleuve l'Aude prend sa source. Il n'y a pas assez de neige pour garder les raquettes. Aussi nous décidons que nous prendrons le téléécabine de Font Romeu mercredi 1er janvier pour une balade raquette sur le plateau de la Calme.

En soirée, diaporama sur la faune des Pyrénées.

A vous de jouer : "comment s'appellent les chamois des Pyrénées ?"

Lundi matin balade à pied au lac de Matemale qui se situe en contrebas des Angles. J'ai choisi une rando à pied car nous nous sommes vite rendus compte qu'il fallait monter beaucoup plus haut pour prendre les raquettes. Le tour du lac est assez long, nous coupons à travers la tourbière.

Lundi après midi, tourisme à Puigcerda en Cerdagne espagnole à une quarantaine de kilomètres des Angles.

Située sur une terrasse dominant le Segre, Puigcerda est l'un des principaux centres touristiques des Pyrénées catalanes. Ses rues, bordées de vieux édifices et de boutiques traditionnelles, convergent vers la vaste Plaça Santa Maria, piétonne et agréablement animée à toute heure de la journée. Pas de chance pour nous, les boutiques n'ouvrent qu'à 16h.

Sur la route du retour, nous nous arrêtons au four solaire d'Odeilla, à quelques minutes de Font Romeu.

Nous visitons aussi la petite station de ski de Bolquére, proche elle aussi de Font Romeu. Je suis étonnée par la multiplicité des stations de ski implantées au Capcir.

En soirée, rendez-vous à 18 heures pour une rando au clair de lune organisée par le village vacances. Nous nous regroupons dans les voitures, direction col de Thor. Là, nos accompagnateurs nous équipent, lampes, bâtons et crampons et nous voilà partis pour 1h30 de marche vers le refuge où nous attend un bon repas.

Le refuge a une capacité de 12 lits et accueille randonneurs et skieurs pour le repas. Au menu, soupe de légumes, pommes de terre en papillottes et saucisses catalanes, fromage et gâteau aux amandines. Nous reprenons le chemin du retour vers 21h30, par mesure de précaution nous avons chaussé les crampons en prévisions de quelques passages gelés. Une super soirée avec un ciel plein d'étoiles !

Matinée de mardi, nous avons prévu un autre tour de lac, à pied toujours, le lac de Puyvalador, 2 petites heures à partir du village du Réal.

En fin de matinée nous prenons l'apéro à Formiguères, coeur de village très animé et sympathique. La station de ski se trouve à une dizaine de kms, nombre de voitures impressionnant sur le parking. Sur la route, nous avons croisé une voiture à l'arrêt qui venait d'emboutir un chevreuil.

Dans l'après midi, tourisme à Mont Louis. Derrière ses 33 km de remparts, sur 39 hectares, la plus petite commune du département des Pyrénées-Orientales - et l'une des 10 plus petites de France, cache des trésors d'architecture bastionnée reconnus par l'Unesco pour sa valeur exceptionnelle depuis 2008. La citadelle a été édifiée par Vauban. Elle abrite depuis 1964 le Centre National d'Entraînement Commando - 1er CHOC (CNEC).

Le soir, on réveillonne ! Le restaurant ouvre ses portes à 20h30. Il nous a été demandé de venir déguisé et je découvre de nombreux costumes : stroumpfs, tahitiennes, anges, pirates, sorcières, princesses...Quant à moi, j'ai zappé la consigne.

Le buffet de l'apéritif est exceptionnel : huitres à volonté, petits fours salés, champagne fruits rouges ou champagne citron.

A 21h15 nous passons à table. Nous sommes à une table de 10 avec un couple de Marseillais et 6 randonneurs originaires d'Alès dont j'ai fait la connaissance lors de la rando nocturne.

Le repas est sous forme de buffet comme d'habitude. Des entrées j'ai surtout apprécié le saumon et les gambas. Après le plat chaud, pavé de saumon ou biche, intermède dansé. Il nous a été donné à l'entrée de la salle des bracelets de couleur, les différentes couleurs sont appelées à se produire su des airs bien connus, macarena etc..., tout le monde se prête volontiers au jeu. Ensuite, trou normand : alcool de pomme et glace vanille. La danse continue tandis que se déroule la suite du repas. Au 12 coups de minuit, c'est de nouveau champagne mais...je me suis éclipsée avant pour échapper aux embrassades. Pas bien ?

Mercredi 1er janvier, comme nous l'avons prévu, nous prenons de l'altitude pour chausser les raquettes. Comme nous l'avions également prévu, il n'y a pas grand monde à la caisse du télécabine de Font Romeu ce premier janvier à 10h du matin

En haut (comme en bas) c'est grand beau, soleil, ciel bleu, pas besoin du pull. Nous sommes sur le plateau de la Calme et notre objectif est de rejoindre le refuge de la Calme 2110 m. Nous y parvenons en 2 heures. Nous picniquons au soleil, pas au refuge qui est bondé puis retour par le télécabine vers 15h.

Nous reprenons la voiture pour une fin de journée tourisme à Villefranche de Conflent.

C'est encore un ouvrage de Vauban. Le village est magnifique, classé au patrimoine mondial de l'Unesco et aussi un des plus beaux village de France. J'ai ADORE ! J'ai adoré aussi le petit bistrot, ambiance catalane garantie, grosse personnalité du patron qui est pompier et fier de l'être !

Jeudi, c'est rando raquette à la journée, rando guidée par un accompagnateur montagne (prestation incluse dans le coût de la semaine, comme celle du lendemain). Nous prenons le télécabine des Angles et c'est 6 heures de rando sur la neige, au soleil avec un ciel d'azur.

En soirée : animation course d'orientation

Vendredi, encore une rando à la journée au site des Bouillouses.

L’accompagnatrice vient nous chercher avec le mini bus, nous roulons une vingtaine de kms pour parvenir au départ.

Et aujourd'hui, c'est rando commando, crapahute ! Nous passons à travers les genêts, nous escaladons les rochers, nous sautons les ruisseaux. Bon tout ça sans raquettes, le rythme se calme lorsque nous atteignons la partie enneigée du parcours mais Cathy l'après midi met un point d'honneur semble-t-il, à ne pas rester sur le sentier. Nous cheminons tantôt au dessus, tantôt en contrebas, et pas question de rêvasser sinon c'est la chute. Personne n'est tombé ( je me suis bien récupérée) . Nous nous sommes bien amusés !

En soirée, Karaoke que je zappe pour écrire le blog. J'ai aussi zappé le prestation balnéo incluse dans le forfait semaine.

Dernier jour samedi 4 janvier, c'est le retour.

Nous quittons les Angles à 8h15, arrivée à StE à 17h15 en prenant la route du Compostelle, par Aumont Aubrac.

  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square