Derniers articles

Echappée sur le GR 40

De retour du Queyras, l'envie de marcher ne m'a pas quittée, mais en itinérance. Je suis partie seule, 4 jours, sur le Tour des volcans du Velay, le GR 40 donc. Quelle chance de vivre à proximité du si beau département qu'est la Haute Loire ! J'ai découvert que c'était aussi très agréable de marcher seule ! Je ne l'avais pas fait depuis longtemps, du moins sur plusieurs jours.

-J'ai laissé ma voiture à Montbonnet où j'ai croisé des pélerins du Compostelle qui marchaient en sens inverse, en direction de Saint Privat d'Allier.L'itinéraire suit longuement le parcours de la voie Bolène, une des plus grandes voies de communication au début de l’ère chrétienne. Courte étape ce premier jour : j'ai dormi à la Retirade au Bouchet Saint Nicolas. J'étais la seule à marcher sur les GR 40, les 11 autres randonneurs du gîte étaient embarqués sur le Stevenson dont 4 à vélo.

-vue du village en arrivant du lac du Bouchet-

-gîte la Retirade au Bouchet Saint Nicolas-

-Deuxième étape, courte elle aussi, 15 km, hébergement à l'auberge du Pipet à Goudet. Nous étions 6 à table, 3 étudiants comme moi sur le GR 40 mais avec la tente et un couple de Lillois sur le Stevenson.

-le château de Beaufort surveille Goudet sur les bords de la Loire-

-Distance un peu plus longue le troisième jour, 20 km pour atteindre Freycenet la Cuche que vous connaissez pour y avoir fait de la raquette. Il n'y a pas de gîte d'étape à Freycenet mais des appartements du CCAS et madame le maire a bien voulu m'en louer un. Pas de restaurant non plus, la dernière gestionnaire a choisi de se consacrer à sa famille. Benjamin m'a rejoint en voiture en fin d'après midi avec de quoi cuisiner. Nous avons voulu prendre un café aux Estables, tout était fermé...

- Freycenet la Cuche-

-Et enfin le dernier jour, nous avons fait la balade que nous faisons l'hiver à raquettes "le tour du rocher Tourte", boucle qui passe par les Estables et Freycenet.

De retour au gîte, rangement et ménage puis navette pour Montbonnet où je récupère ma voiture. Sur le chemin du retour nous essuyons deux énormes épisodes orageux.

Le GR 40 se parcourt en une dizaine de jours, distances journalières raisonnables, terrain sans difficulté et ...TRES BEAUX PAYSAGES !!!

  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square