samedi 13-dimanche 14 mai 2017

  " LES    TROIS   BECS "

le synclinal de Saou

drôme, DIOIS

hébergement dans un gîte forestier de l'ONF à Barsac

 Barsac se trouve dans la Drôme à proximité de Die et de Crest.

 repas du soir au restaurant, petit déjeuner en gestion libre

                                              Nous étions 10 pour ce weekend  dans la Drôme guidé par Laurent et Sylviane. Le but de la première journée était l'auberge des dauphins.  Nous sommes partis de Barsac. Après un parcours  passé à éviter les chenilles ( pas par terre ! en l'air, accrochées à un fil, telles les araignées), nous découvrons  cette ancienne auberge. 

L’auberge des Dauphins au coeur de la forêt de Saou a été édifiée en 1930 à la demande de Maurice Burrus, milliardaire alsacien fabricant de cigarettes et de cigares. Propriétaire de la forêt de 1924 à 1959, (la forêt est maintenant propriété du département), il  fait construire au creux du synclinal perché de Saou, un restaurant luxueux, réplique architecturale du Petit Trianon. Elle est, pendant de nombreuses années, une halte et un lieu de restauration et de divertissement à destination d’un public local et régional.

Mais elle est bien moins belle que sur Internet mais elle est bien moins belle que sur les photos !  L'intérieur  est à restaurer , rien de comparable à la photo.

                   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le picnic, nous retournons à Barsac pour  reprendre les voitures et  aller au gîte. Nous avons 4 bons kilomètres de sentier, carrossable, certes mais  tout juste. Le gîte appartient à l'ONF  ce qui explique qu'il se trouve en pleine forêt. Il y a t out un protocole ( très astucieux) pour récupérer la clé. Le gîte est sombre, il y a une grande salle en bas, les chambres à l'étage, nous ouvrons vite  fenêtres et radiateurs et préférons prendre l'apéro dehors.

                   Nous repartons ensuite pour Saillans  ou nous attend un repas thaïlandais, qui ne pas fait l'unanimité d'ailleurs, au restaurant "la pantoufle rieuse" ! Je n'invente pas !  Par contre, nous sommes d'accord pour reconnaître l'excellence du dessert !   De nouveau 4 km de piste pour aller se coucher ...

                                      Le lendemain, dimanche, c'est plus sérieux, nous allons attaquer ces fameux Trois Becs.  Fameux parce qu’ils constituent un phénomène géologique remarquable, un synclinal et de plus le plus haut  synclinal perché d'Europe. ! Fameux  malheureusement pour une triste raison : une randonneuse  a trouvé la mort sur ce parcours si bien que l’itinéraire a été interdit  jusqu'à ce qu'il soit sécurisé, ce qui est le cas  actuellement.

                   

                              Laurent et Sylviane nous avaient annoncé une rude montée  et c'était vrai !  Départ du col de la Chaudière, donc où il y a foule et arrivés  à la pelouse au pied du Veyou, nous constatons qu'effectivement la pente est forte ! Mais il n'y en a que pour une demi-heure !  Les deux autres sommets  sont du pipi de chat, vingt minutes pour le Signal, et  une courbe toute douce pour atteindre le point culminant, Roche Courbe qui mérite bien son nom. Laurent nous emmène pique niquer à la Laveuse d'où on a un superbe point de vue, mais la meilleure place est déjà prise, nous nous contentons du deuxième rang... Nous rejoignons plus loin l'itinéraire de l'aller.

              Un dernier verre à  la terrase d'un café de Saillans  pour conclure ce beau weekend et nous reprenons la route pour Saint Etienne.                           Cliquer sur la photo pour le diaporama

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

merci à Michel, Sylviane et Christian pour les photos

Saou ou Saillans
Laurent et Dom
la_forêt_de_Saou
notre_gîte_le_Grand_Viopis
l'apéro
restauration du sentier
infos sur le sentier
beaux petits nuages sur les Trois Be
Roche Courbe vue d'en bas
en direction du Veyou
début_de_la_montée_vers_le_Veyou
rude_montée_vers_le_Veyou
Michel_sur_la_montée_du_Veyou_
dans la montée.
un beau sentier vers le Signal
arrivée_au_sommet_rocher_courbe
au bout de Roche Courbe.
les Belles
la Laveuse
les 3 Becs
que faut-il voir
village_de_la_Drôme
lointains_en_DrômeJPG

Infos d'avant départ

samedi     Grottes et Auberge des Dauphins 

 trajet voiture St Etienne-Barsac, 180 km / 2h30

Il faudra faire un petit détour pour rejoindre l'Auberge des Dauphins .

dimanche        les Trois Becs  

 Roche Courbe (1545m), le Signal (1559m), le Veyou (1589m)  par le pas de la Motte, le refuge des Girards, le col de la Chaudière  14 km  / + 1200 m de dénivelé cumulé

Nous monterons respectivement le ROCHER DE LA BAUME 1092 m, Le PAS DE SIARA 1295 m, VEYOU 1589 m, le SIGNAL 1559 m, la ROCHE COURBE 1545 m puis le ROCHER DE LA LAVEUSE 1376 m où nous piquerons. La descente s'effectuera par le PAS DES AUBERTS 1249 m, le PAS DE LA MOTTE 1172 m, le refuge des GIRARDS 1207 m, le PRE DE L'ANE puis retour par le PAS DE SIARA

                            infos pratiques

mode de déplacement      à pied

difficulté                           + + 

coût                                   42€ chèque à l'ordre de "chemins d'aventure"

 nombre de places           12

inscription                        par envoi du chèque à

chemins  d'aventure 49 rue Montesquieu  42100  Saint Etienne  04-77-25-23-67   

 Prévoir  : les 2 picnic de midi, drap de couchage, trousse toilette, bonnet, gants, lunettes soleil, crème solaire, cape de pluie, etc...